Journées de conférence : 25 et 26 août 2022
L’enjeu stratégique de la relocalisation des chaînes de valeur
au Québec, au Canada et dans le monde
Conteneurs américain et chinois qui entrent en collision
Conteneurs américain et chinois qui entrent en collision

Conférenciers

Dernière mise à jour: 1er août 2022

LE PRÉSIDENT D’HONNEUR

Christian Deblock

Christian Deblock est professeur d’économie politique internationale à l’Université du Québec à Montréal et chercheur au Centre d’études sur l’intégration et la mondialisation (CEIM) dont il a été le directeur de 2001 à 2011. Diplômé en économie de l’Université de Montréal et de l’Université de Louvain, il a également été le titulaire, en 2010, de la Chaire Simon Bolivar à l’Institut des Hautes Études de l’Amérique latine (Sorbonne nouvelle), a enseigné dans de nombreuses universités à l’étranger et a participé à titre de consultant à de nombreux programmes internationaux, notamment pour l’Organisation internationale de la Francophonie. Ses recherches portent sur l’intégration économique régionale, la politique commerciale américaine et les institutions économiques internationales.


LA DIRECTION

Stéphane Paquin

Stéphane Paquin est professeur à l’École nationale d’administration publique où il est le directeur du Groupe d’études sur l’international et le Québec (GERIQ). En plus d’avoir enseigné aux États-Unis et en Europe, il a publié de nombreux livre et articles qui portent notamment sur l’évolution de l’économie mondiale et sur les négociations commerciales. Il a été sélectionné en 2008 dans le prestigieux International Visitor Leadership Program du gouvernement américain.

LES CONFÉRENCIERS

Antoine Audy-Julien

« Le point sur le Québec manufacturier 2010-2030 : de négligé à champion sociétal »

Antoine Audy-Julien est un stratège d’affaires et un facilitateur de retraites stratégiques aguerri œuvrant en services-conseils auprès d’organisations dans tous les secteurs d’activité économique du Québec. Coauteur et coprésentateur de la tournée québécoise « Le point sur le Québec manufacturier Deloitte », il a développé des connaissances approfondies sur toutes les facettes de l’écosystème manufacturier innovant québécois et mondial. Expert en planification stratégique, M. Audy-Julien a également dirigé de nombreux mandats avec des organisations dans l’entièreté de la chaîne de valeur du secteur de la fabrication au Québec.


Richard Blanchet

« 13e édition du Baromètre industriel québécois : un portrait unique du secteur industriel d’ici ! »

Richard Blanchet est Président-directeur général du réseau de sous-traitance industrielle du Québec, le STIQ. Il est diplômé en génie chimique (baccalauréat et maîtrise) ainsi qu’en gestion (D.E.S.G.). Au cours de sa carrière en industrie, il a occupé divers postes au niveau du support à la production ainsi que de la gestion des opérations manufacturières au sein de petites et grandes entreprises. Chez STIQ depuis 2004, il a occupé le poste de directeur du développement des affaires et celui de directeur général adjoint avant de prendre le poste de président-directeur général en 2015. Parmi ses réalisations, on note le programme de développement des fournisseurs Podium ainsi qu’un repositionnement de l’association comme un acteur incontournable du secteur manufacturier. De plus, ses divers mandats l’amènent à être en contact étroit avec les donneurs d’ordres et les PME manufacturières, lui donnant ainsi une excellente perspective des enjeux reliés au secteur manufacturier.


Stéphane Drouin

« L’approvisionnement québécois, stratégique et payant »

Stéphane Drouin est Vice-président à l’achat québécois et au développement économique chez Investissement Québec. Il est responsable de la stratégie d’achat québécois d’Investissement Québec depuis février 2021. En étroite collaboration avec les équipes d’Investissement Québec, il sensibilise les entreprises à l’importance stratégique d’augmenter la part de leurs achats faits au Québec et, pour celles qui ont des usines à l’étranger, de rapatrier leurs activités manufacturières afin de produire localement. Diplômé de l’Université Laval en administration, Stéphane Drouin possède une expertise reconnue à titre d’investisseur et d’entrepreneur. Il a occupé de nombreux postes de gestion dans le domaine de l’innovation, du marketing et du développement des affaires. Son parcours professionnel l’a amené à conseiller de nombreux chefs d’entreprises en matière de planification stratégique, de développement de marchés et en gestion des opérations. Il a assuré la direction du Conseil québécois du commerce de détail.


Geneviève Dufour

« L’approvisionnement durable et local au Québec : aperçu critique de la réforme législative »

Geneviève Dufour est professeure titulaire à la Faculté de droit de l’Université de Sherbrooke et membre du Barreau du Québec. Elle collabore avec de nombreuses acteurs en matière de droit du commerce international et de développement durable. Récipiendaire du prix Tremplin de l’Université de Sherbrooke pour sa contribution exceptionnelle à la recherche, elle est titulaire de nombreuses subventions de recherche dont une du fonds des Leaders John-R.-Evans de la Fondation canadienne pour l’innovation. Au plan de la recherche, la professeure Dufour s’intéresse aux interactions entre commerce, environnement et droit humains. Plus précisément, elle tente de comprendre si et comment le droit du commerce peut permettre une meilleure effectivité des droits humains, de la protection de l’environnement et de la valorisation de l’inclusion. Trois axes de recherche sont privilégiés : 1) Les négociations commerciales à l’OMC relatives à un commerce plus durable, responsable et inclusif ; 2) Les traités régionaux de commerce et d’investissement (TCI) comme outils de promotion des droits humains, de protection de l’environnement et de valorisation de l’inclusion ; et 3) Le recours au commerce comme moyen d’atteindre des objectifs nationaux de développement durable notamment par le biais de politiques d’approvisionnement durable et d’ajustement carbone aux frontières.


Marian Eabrasu

« Les dilemmes éthiques des entreprises internationales dans le contexte géopolitique contemporain »

Marian Eabrasu est professeur associé à l’EM Normandie, Métis Lab. Il a obtenu son doctorat en science politique à l’Université Paris VIII Saint-Denis, en 2007 et son Habilitation à Diriger des Recherches en économie à l’Université d’Angers en 2013. Il effectue ses recherches au croisement des sciences de gestion et sciences politiques, mais aussi de la philosophie et de l’économie. Plus particulièrement, il s’intéresse aux responsabilités sociales et morales des entreprises et à leurs obligation politique, notamment dans le contexte international. Il est l’auteur du livre Moral Disagreements in Business (publié en 2019 chez Springer) et de nombreux articles parus dans des revues académiques comme Revue Française de Science Politique, Raisons Politiques, Journal of Institutional Economics, Politics, Philosophy and Economics, Organization, Journal of Business Ethics. Il est actuellement editeur associé au journal Philosophy of Management.


Fabienne Fel

« Le plan (Re)localiser du gouvernement français : plan de relocalisations ou plan de compétitivité ? »

Fabienne Fel est professeure en management de la supply chain à ESCP Business School, campus de Paris (France). Elle a commencé sa carrière dans l’industrie automobile, où elle a occupé les fonctions de responsable logistique, avant de rejoindre le monde académique. Titulaire d’un doctorat, elle a longtemps dirigé le Mastère spécialisé ESCP en Management des Achats et de la Supply Chain. Elle a lancé en 2017 la Chaire ESCP « Une Usine pour le Futur », en collaboration avec Safran et la Fondation d’entreprise Michelin. Ses recherches portent depuis plusieurs années sur les relocalisations, ainsi que sur le lien entre Industrie 4.0 et relocalisations ; elles ont fait l’objet de nombreuses publications et présentations dans des conférences internationales.


Serge Granger

Serge Granger est professeur agrégé à l’École de politique appliquée de l’Université de Sherbrooke et se spécialise sur les relations sino-indiennes. Il a été professeur invité à l’Université Jawaharlal Nehru de New Delhi en plus d’être chercheur invité à l’Université de Baroda et de Pune. Il a publié Le Lys et le Lotus : les relations du Québec avec la Chine, 1650-1950, co-écrit avec Gilles Vandal Chine-États-Unis : Quels défis ? et codirigé L’Inde et ses avatars, Pluralités d’une puissance ainsi que L’Asie du Sud-Est à la croisée des puissances.


Sarah Guillou

« Souveraineté économique : entre ambitions et réalité »

Économiste à l’Observatoire Français des Conjonctures Economiques (OFCE), Centre de recherche en économie de SciencesPo, Sarah Guillou est directrice du département Innovation et concurrence à l’OFCE. Docteure en sciences économiques depuis 2002, elle a publié à la fois dans des supports grands publics (Les Cahiers français, Repères La découverte, Alternatives Economiques) et dans des revues académiques internationales (Review of World Economics, Journal of Banking and Finance, China Economic Review et autres). Elle participe au débat public par ses recherches sur la politique industrielle et la compétitivité des entreprises, par ses interventions dans les médias audio et écrits. Elle enseigne à SciencesPo, l’économie internationale et l’économie publique. Parmi ses récentes publications, mentionnons notamment le fascinant "La souveraineté économique : entre ambitions et réalités", publié avec Emmanuel Combe aux Notes de la FONDAPOL (Sciences Po) en 2021.

Guillaume Laverdure

« Conférence de clôture sur l’enjeu de l’approvisionnement en équipement médical »

Guillaume Laverdure est chef de l’exploitation chez Medicom. Il a rejoint Medicom en 2009 après une carrière internationale en Europe et aux États-Unis dans les domaines de la finance, des opérations et de la gestion générale. Guillaume a piloté la transformation de Medicom vers les masques et les respirateurs N95 et a supervisé l’ouverture de nouvelles usines de production d’équipements de protection individuelle sur trois continents durant la pandémie de la COVID-19. Guillaume chapeaute les activités de quelque 2000 employés de Medicom et assure la croissance stratégique de l’entreprise. Originaire de France, Guillaume est diplômé de HEC Paris et de la Harvard Business School.


François L’Italien (collaboration Gabriel Bourgault-Faucher)

« Le secteur des pêches et l’autonomie alimentaire du Québec »

François L’Italien est directeur adjoint de l’Institut de recherche en économie contemporaine (IREC) et professeur associé au Département de sociologie de l’Université Laval. Ses recherches portent notamment sur la financiarisation de l’économie, l’économie politique des ressources naturelles au Québec, ainsi que la transition énergétique. Il a publié des articles et rapports de recherche sur la régulation financière des entreprises, les transformations du modèle agricole, les restructurations de l’industrie forestière et sur l’économie des richesses naturelles. Il codirige la collection Vie économique aux Presses de l’Université Laval.
Gabriel Bourgault-Faucher détient une maîtrise en sociologie de l’Université Paris-Descartes. Son mémoire de maîtrise porte sur l’agriculture biologique en France et ses canaux de distribution. Il est chercheur à l’IREC depuis 2019, où il mène des recherches sur le secteur bioalimentaire et le développement régional. À ce titre, il concentre plus spécifiquement ses activités de recherche sur l’économie des pêches et de l’aquaculture commerciales. Il est l’auteur de "L’économie des pêches au Québec. Analyse et propositions pour favoriser la commercialisation des produits de la mer du Québec sur le marché domestique", publié en 2021 par le Réseau Québec maritime.

Mélanie Lussier

« Opportunités et défis des transports électriques et intelligents au Québec »

Mélanie Lussier cumule plus de 22 ans d’expérience dans le secteur des transports. Elle a notamment travaillé chez Bombardier pendant plus de 15 ans, où elle a entrepris plusieurs projets d’amélioration des coûts, de définition stratégique, de gestion des relations avec les fournisseurs et d’implantation de pratiques Lean. Elle a rejoint par la suite les rangs d’Aéro Montréal, la grappe industrielle aérospatiale du Québec, où elle a piloté le plan d’action de la grappe en déployant des mesures économiques, des programmes et des actions de sensibilisation, ce qui a permis d’accroître la production, la notoriété et la productivité de l’industrie aérospatiale. Depuis janvier 2021, elle a rejoint les rangs de Propulsion Québec à titre de Vice-présidente, opérations et administration. Depuis son arrivée, Mélanie a contribué à la mise sur pied d’un bureau de projet, en plus de réviser et de bonifier le plan de mobilisation des chantiers et des communautés d’intérêts de l’industrie des transports électriques et intelligents.


Éric N. Duhaime

« Enjeux et défis d’implantation de l’économie numérique au Québec »

Détenteur d’un doctorat en sociologie réalisé en cotutelle à l’Université du Québec à Montréal et à l’Université de Strasbourg, il est chercheur à l’Institut de recherche en économie contemporaine et chargé de cours à l’UQAM. Spécialisé en sociologie économique, il s’intéresse au rôle économique de la science et de la technologie et aux enjeux socioéconomiques qui s’y rattachent : propriété intellectuelle, actifs intangibles, nouvelle économie, économie numérique, entreprises de plateformes, etc. Il coordonne actuellement un projet d’envergure sur les enjeux liés à l’économie numérique au Québec et les applications possibles des plateformes et de l’intelligence artificielle à l’économie sociale.


Marie-France Paquet

« Les chaînes d’approvisionnement canadiennes »

Marie-France Paquet débute sa carrière en 2000 comme professeure adjointe à la Telfer School of Management de l’Université d’Ottawa. Elle rejoint en 2003 le ministère des Finances du Canada où elle est chef des relations commerciales générales. En 2010, elle est nommée directrice des opérations du secrétariat des politiques de développement régional et économique du bureau du Conseil privé. Elle rejoint, en 2013, le ministère des Transports du Canada à titre de directrice générale, sûreté du transport terrestre et intermodal. C’est en septembre 2017 qu’elle devient économiste en chef d’Affaires mondiales Canada.


Hubert Rioux

« Les chaînes de valeur manufacturières québécoises : état des lieux »

Détenteur d’un doctorat en politiques publiques comparées de l’Université McMaster, Hubert Rioux a également complété un stage postdoctoral de trois ans à l’École nationale d’administration publique. Spécialisé dans le domaine de la finance entrepreneuriale et ayant axé ses recherches récentes sur les questions des relocalisations industrielles et de la modernisation du secteur manufacturier québécois, Hubert Rioux est chercheur à l’Institut de recherche en économie contemporaine et chercheur-associé au Groupe d’études et de recherche sur l’international et le Québec (GÉRIQ). Il est l’auteur d’un ouvrage sur le développement de l’écosystème québécois du capital de risque, publié aux Presses de l’Université de Toronto – Small Nations, High Ambitions : Economic Nationalism and Venture Capital in Quebec and Scotland (2020) – et traduit aux Presses de l’Université de Montréal en 2022 – Les États stratèges : nationalisme économique et finance entrepreneuriale au Québec et en Écosse.

Organisateurs

Groupe d'études et de recherche sur l'international et le Québec (GERIQ) Ministère des Relations internationales et de la Francophonie Institut de la diplomatie du Québec Institut de recherche en économie contemporaine (IRÉC) Medicom - Fiers de protéger CIRANO - Allier savoir et décision